Exposition itinérante :
Les fusillés de l’Affiche rouge


Exposition à découvrir :

Du 16 février au 30 novembre :

Mémorial du Mont-Valérien
Avenue du Professeur Léon Bernard
92150 Suresnes

Du 08 février au 10 mars :

Souvenir français
20 rue Eugène Flachat
75017 Paris

Du 15 février au 15 mars :

Mairie de Tremblay-en-France
18 Boulevard de l’Hôtel de Ville
93290 Tremblay-en-France

Du 19 février au 1er mars :

Mairie d’Arnouville
15/17 rue Robert Schuman
95400 Arnouville

Du 24 février au 24 mars :

Grilles du Square Leopold Patriarche
Place Jean Jaurès
93100 Montreuil

Du 14 mars au 31 mars :

Maison de la Citoyenneté James-Marson
33 avenue Gabriel Péri
93120 La Courneuve

À l’occasion de l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian, le Musée de la Résistance Nationale s’associe avec les éditions Dupuis pour proposer une exposition itinérante en lien avec l’album de bande dessinée Missak, Mélinée et le groupe Manouchian, les fusillés de l’Affiche rouge (scénario de Jean-David Morvan, dessin de Thomas Tcherkézian). La bande dessinée comprend un cahier historique de 17 pages, documenté, proposé par le MRN.


L’exposition s’appuie sur des planches ou des cases de la bande dessinée pour décrire le parcours de ces hommes et de ces femmes que l’Histoire et la Mémoire ont retenu comme les étrangers de l’Affiche rouge. En retraçant leurs destins c’est la place des étrangers dans la résistance que l’on met en lumière. À partir de documents d’archives, de photographies et de témoignages, l’exposition évoque les membres du groupe Manouchian, les FTP-MOI et plus largement le rôle des résistantes et des résistants étrangers en France occupée.

Panneau 1 : Panneau titre

Panneau 2 : « L’affiche qui semblait une tache de sang »

Panneau 3 : L’armée de la Résistance

Panneau 4 : « Ils étaient vingt et trois »

Panneau 5 : Leurs Histoires / Des étrangers dans la Résistance

Panneau 6 : Leurs Histoires / Des orphelins du génocide des Arméniens

Panneau 7 : Leurs Histoires / Communistes

Panneau 8 : Leurs Histoires / Juifs persécutés

Panneau 9 : La lutte armée / « Vous vous étiez servis simplement de vos armes »

Panneau 10 : La lutte armée / Une organisation clandestine

Panneau 11 : La lutte armée / Les femmes FTP-MOI

Panneau 12 : La lutte armée / L’équipe spéciale

Panneau 13 : La lutte armée / Notre front était Paris

Panneau 14 : Le Parti des fusillés / La traque

Panneau 15 : Le Parti des fusillés / « Feldurteil ! » Condamnés à mort

Panneau 16 : Le Parti des fusillés / « Vingt et trois qui criaient la France en s’abattant »

Panneau 17 : Le Parti des fusillés / « Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir »

Panneau 18 : Mémoires / « Vous n’avez réclamé la gloire ni les larmes »

L’exposition, composée de 18 panneaux, s’articule autour de sept thématiques, racontant les histoires des « 23 » du procès de l’Affiche rouge, leurs actions, leur traque, et leurs mémoires. Des vers du poème d’Aragon, « Strophes pour se souvenir », titrent les panneaux de l’exposition.


Exposition en partenariat avec les éditions Dupuis et l’ONaCVG

logo Dupuis
Logo le mont-valérien

Informations pratiques


Public : exposition adaptée à tout public (utilisation conseillée dans le cadre scolaire, de la 3ème à la Terminale).

Exposition réservable via le pass culture

Ressources disponibles : la bande dessinée aux éditions Dupuis est disponible ici

Télécharger la fiche technique de l’exposition (PDF)

Extrait du cahier historique de la bande dessinée


Je suis sûr que le peuple français et tous les combattants de la Liberté sauront honorer notre mémoire dignement, écrit Missak Manouchian dans sa dernière lettre. Avec son entrée au Panthéon, accompagné de Mélinée, les « 23 » et les étrangers « morts pour la France » prennent place dans notre mémoire nationale : « Aux grands hommes la patrie reconnaissante », proclame l’inscription au fronton de ce lieu de la République. L’Affiche rouge sera ainsi devenue le symbole de la part prise par les étrangers dans la Résistance, d’une nation défendue par les siens, quelle que soit leur nationalité.

Thomas Fontaine
Docteur en histoire
Directeur des projets du Musée de la Résistance Nationale
Commissaire de l’exposition

Aara Haroutiounian, Buste de Missak Manouchian.

Buste de Missak

Ce plâtre est l’épreuve de la stèle érigée le 4 novembre 1978 au cimetière parisien d’Ivry-sur-Seine en hommage aux 23 membres du groupe FTP-MOI condamnés à mort en février 1944.
MRN, collection historique/ Association nationale des anciens combattants et résistants arméniens, 1978.

Photographie de l’Affiche rouge, barrée d’un bandeau collé clandestinement

« Oui ! L’armée de la RESISTANCE ! », mars 1944.

MRN/collection historique.

Pochette de 1976 du disque de Léo Ferré. Le chanteur donne le nom de « L’Affiche rouge » au poème d’Aragon.

MRN.

Bibliographie


Stéphane Courtois, Denis Peschanski, Adam Rayski, Le Sang de l’étranger : les immigrés de la M.O.I. dans la Résistance, Paris, Fayard, 1989.

Franck Liaigre, Les FTP. Nouvelle histoire d’une Résistance, Paris, Perrin, 2015

Annette Wieviorka, Ils étaient juifs, résistants, communistes, Paris, Perrin, 2018.

Astrig Atamian, Claire Mouradian et Denis Peschanski, Manouchian. Missak et Mélinée Manouchian, deux orphelins du génocide des Arméniens engagés dans la Résistance française, Paris, Textuel, 2023.

Mélinée Manouchian, MANOUCHIAN, Témoignage suivi de poèmes, lettres et documents inédits, Préface de Katia Guiragossian; Editions Parenthèses, Collection Diasporales, 2023.

Renseignements et réservations


Pour toutes demandes d’informations ou de réservations, merci de nous contacter via le formulaire ci-dessous, ou par mail à l’adresse suivante :
expo.manouchian.mrn@gmail.com